comment-dessiner-fraise-croquis-in-situ

Comment dessiner une esquisse de feuilles de fraisier ?

A l’heure où je tourne cette vidéo, je suis enceinte, tu le vois 😇 Ma lubie du jour est de te faire découvrir comment créer un croquis, rapide mais précis, de feuilles de fraisier.

Il pleut dans un quart d’heure, au vu des nuages ! J’ai donc un temps contraint, c’est parfait pour augmenter sa rapidité de crayon !

Cela peut t’arriver aussi en pleine randonnée : ne t’es-tu jamais trouvé.e devant ce dilemme : je voudrais dessiner, mais le temps va changer d’une minute à l’autre ? Si la dernière fois, tu as décliné l’invitation que le paysage te lançait, la prochaine fois, lance-toi ! C’est la meilleure façon de savoir ce que tu es capable de dessiner dans un temps « chronométré ».

Comment réaliser un croquis rapide, mais efficace ?

Va droit à l’essentiel et le plus vite possible ! 😋

Qu’est-ce que l’essentiel ? Regarde bien, et tente de décrire ce que tu vois. Les feuilles de fraise que j’ai devant moi sont rondes, dentelées, et très veineuses. Les jeunes feuilles sont plus claires que les vieilles feuilles.

Pour comprendre, regarde la vidéo ci-dessous à partir de la minute 1:06.

Et toi, que vois-tu ?

Fixe-toi des objectifs atteignables : combien d’éléments peux-tu dessiner ?

Pour ma part, si j’arrive à en dessiner 2 ou 3, je trouverai que cela rendra un bel ensemble. Un tout petit bouquet, bien dessiné, vaut plus qu’une multitude de feuilles au stade de brouillon. On cherche l’esquisse, mais pas le bâclé !

Petite astuce : prend avec toi du papier coloré !

Pour éviter de devoir peindre de grandes surfaces, prend dans ton sac à dos quelques feuilles de papier coloré. Des feuilles de papier vertes et beiges te permettront déjà de dessiner quantité d’arbres verts, feuilles vertes, pierres rosées beiges, chemins caillouteux, maisons de pierre…
Et quelques feuilles de papier bleu clair (d’un joli bleu, naturel), te permettront d’aborder les rivières, les lacs, et les étangs.

L’idée là est de n’avoir plus qu’à dessiner les contours, et ajouter le contraste. Mes feuilles de fraise sont, avant même d’avoir commencé à tenter de poser mon premier trait de crayon, déjà vertes.

Je te conseille de toujours choisir des teintes naturelles. Peu importe qu’elles soient claires ou foncées, tant qu’elles sont na-tu-relles.

Prend un medium qui sèche vite

Pour ma part, j’ai choisi des encres. Elle sèche ultra rapidement, surtout en temps changeant : le vent aide encore plus que d’habitude !

Ainsi, tu peux prendre avec toi l’encre de Chine, les encres, faites maison ou achetées, ou même des mediums qui sont déjà secs : crayons, pastels, fusain…

Et… On gommera nos coups de crayon faux à l’abri, ne t’encombre pas d’une gomme dans ce moment qui te demande une efficacité à toute épreuve.

Premiers traits de crayon

Tu ne vois pas mes traits sur la photo et en vidéo ? C’est normal. Sans gomme, je suis obligée de ne pas beaucoup appuyer. Tu peux deviner, cependant, en vidéo, mes premiers traits de crayon. Je dessine, en 5 minutes, la forme générale des feuilles : leur contour arrondi, sans l’aspect dentelé.

N’oublie pas de respirer ! Et ne perds pas tes repères. Dessiner vite va te permettre de mémoriser cela.

Mon dessin comporte des ratures, des formes qui sont assez vagues, mais le croquis a pris de l’ampleur. Pour te rajouter des repères, tu peux ajouter quelques détails, si le soleil le permet.

Personnellement, j’ajoute quelques dents à une feuille, en prenant soin de tracer les veines de cette feuille, dont elles dépendent.

Encrage

Ceci fait, c’est le moment d’encrer ! On passe ici un cap : tout se verra sur ton croquis final, à partir de maintenant.
Psychologiquement, il s’agit du moment où l’on se jette réellement à l’eau : on prend en main le medium choisi… Et on n’a toujours pas de gomme, quoi qu’il arrive !

Cependant, respire toujours, l’objectif ici est toujours le même : si tu arrives à dessiner 3 éléments, c’est déjà bien. Mieux vaut prendre le temps de faire moins en quantité que de faire moins en qualité.

Baisse ta pression, et res-pi-re !

Encrage et vérifications du croquis

A cette étape, tu vas devoir ajouter les détails directement au medium final. Mieux vaut en préciser quelques uns, avec modération, que trop. En effet, il est toujours temps de rajouter, mais… Tu n’as toujours pas de gomme ! 😁

Dans la même optique, si jamais tu vois des erreurs dans ton esquisse, ne les suis pas, mais profite de cette étape pour les corriger au mieux. Le dessin, c’est toujours se vérifier et se revérifier. On se concentre ainsi sur les bons tracés, et on gommera plus tard.

Quand arrêter ton dessin ?

Soit le temps te l’imposera… Soit tu arriveras à anticiper la pluie.

Si tu as le temps, au moment où tu penses que tu as saisis l’essentiel de ton élément, tu peux ajouter quelques formes décrivant l’arrière-plan de ton sujet. Cela plantera le décor.

J’ajoute ici quelques feuilles moins précises, c’est-à-dire dont les contours sont justes, mais qui comportent moins de détails. Cela les relèguent directement à l’arrière-plan, et donne de la profondeur à mon esquisse.

Arrière-plan dessiné directement à l’encre

Aaaah ! J’ai fait une tache !

Dans la précipitation, tout est possible. Enceinte, j’étais d’une maladresse…!! J’ai fait une énorme tache d’encre sur mon dessin. Je pourrais me dire qu’il est totalement raté, ou… en prendre parti.

Ma tache d’encre est en haut à gauche

Nous avons ici un objectif de rapidité, donc de dessin spontané. Je me permets ainsi de tenter de continuer à décrire l’arrière-plan de mes fraises avec quelques taches d’encre. Autrement dit, je crée une impression de mottes de terre complètement floues, pas du tout définies. Comme si l’œil du spectateur ne devait pas s’y arrêter. Je mets ainsi d’autant plus en valeur la précision des détails des feuilles du centre.

Je ne le fais pas tout de suite après avoir fait la tache dans ma vidéo, mais un peu après, une fois que j’ai détaillé les ombres.

Je rattrape mon accident avec des « mottes de terre », après avoir ajouté les ombres.

Comment ajouter des ombres ?

D’abord, regarde si le temps te le permet. Ensuite, ajoute d’abord les ombres très foncées, car ce seront celles qui te permettront de donner du contraste, donc du volume à ton dessin.

En bref : ajoute ce que tu peux, dans le temps qu’il te reste.

Ajout des ombrages

Conclusion

Si à chaque étape : contours, encrage, ombrage, accident… Tu te jettes à l’eau et ne cherches pas la perfection instantanée, tu vas accélérer grandement ta rapidité de crayon.

Cela peut être très formateur d‘alterner les dessins chronométrés (croquis), et les dessins dont l’objectif est de faire disparaître la technique devant le sujet lui-même.

Dessiner en extérieur est toujours plus spontané, dans tous les cas !

comment-dessiner-fraise-croquis-in-situ

A tes crayons, qu’as-tu envie de dessiner ?

Tu te sens bloqué.e, tu as envie de reprendre tes crayons en douceur ? Tu peux bénéficier d’une formation offerte, 5 cours en vidéo que tu reçois en cadeau dans ta messagerie. Pour cela,

formation-gratuite-dessin-debutant
Dessin réalisé avec de l’encre d’oignon et du marc de café
Dis-moi qui tu es :
Aucune donnée enregistrée ne sera divulguée à des tiers.
PS : vérifie que tu aies reçu le premier email dans toutes tes sections de messagerie !

A très bientôt, pour de nouvelles aventures dessinées !

dessin-en-voyage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The maximum upload file size: 15 Mo.
You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, archive, other.