dessiner-chaise-cours-dessin

Comment dessiner une chaise en perspective ?

Asseyons-nous sur la perspective pour dessiner une chaise !
Façon de parler ? Oui, mais pas que !

Vraiment, appuyons-nous, asseyons-nous aujourd’hui sur les principes de la perspective pour dessiner une chaise – d’autres meubles sont disponibles en conclusion de cet article !

Un chaise, ce n’est pas si simple que ce qu’on croit au premier coup d’œil !

  • Les courbures de dossier et/ou d’assise et/ou de pieds,
  • Les entretoises entre les pieds,
  • Les divers détails
  • L’osier s’il y en a

Peuvent vite devenir un casse-tête !
Décryptons…

Comment est composée une chaise ?

Une chaise comporte un dossier, une assise et des pieds. Si l’on simplifie, et que l’on imagine une chaise sans courbures et fioritures, les pieds et l’assise forment un cube, tandis que le dossier forme un plan vertical.

Et ça, c’est plutôt simple à mettre en perspective ! Au moins en perspective cavalière, un peu comme ça :

Schéma – composition d’une chaise, en perspective cavalière

Dessin général à partir de la chaise choisie

Je n’ai pas choisi, pour cette explication, une chaise simple. Ceci pour pouvoir te montrer que toutes sont à la portée du dessinateur averti !

Si tu as des difficultés à dessiner ta chaise, je t’offre une formation de 5 cours en vidéo de bases du dessin, dont un sur la perspective. Il te suffit de remplir ce formulaire :

formation gratuite dessin en ligne
Dis-moi qui tu es :
Aucune donnée enregistrée ne sera divulguée à des tiers.
PS : vérifie que tu aies reçu le premier email dans toutes tes sections de messagerie !

Mais continuons, avec ma chaise en osier, à entretoises et à courbures :

LA chaise !

Ce qui est au premier plan, le plus devant moi, ce que je pourrais toucher en premier, est le pied avant droit. C’est dont lui que je vais prendre en référence, car c’est l’élément le moins déformé par la perspective.

Mais avant tout, j’ai besoin de savoir que toute ma chaise rentre dans toute la page. Je dessine donc, en premier, la ligne qui forme le dossier et le pied arrière gauche puis, tout de suite après, l’assise, puis le pied avant gauche.

Tout va être dessiné très vite, car tout découle de tout : la structure entière est dépendante de tous les autres éléments.

Ce qui sera dessiné par après seront les deux autres pieds.

Comment dessiner les premiers éléments ?

Je m’appuie sur les inclinaisons. C’est une technique que j’enseigne dans mon module Les Bases en Dessin, qui est assez simple.
Si tu fais frôler ton crayon simultanément les deux bouts de deux pieds en même temps, ton crayon est incliné d’une certaine façon.

Tu peux alors reporter sur ta page cette inclinaison. Elle correspondra à la ligne de fuite qui relie les deux pieds de ta chaise.

Tu peux répéter la même opération pour trouver la ligne de fuite correspondant aux extrémités de deux éléments, et/ou les arêtes de certains éléments !

Par exemple, si tu fais frôler ton crayon l’assise sur les 4 côtés les uns après les autres, tu auras toutes les inclinaisons qu’il faut pour la dessiner.
Je te montre dans l’image ci-dessous quelques exemples d’inclinaisons – ou lignes de fuite – à prendre, ce sont les traits bleus. Tu peux en prendre plus encore !

Exemples d’inclinaisons – ou lignes de fuite – à prendre avec son crayon

Comment applique-t-on la perspective à ce dessin ?

J’y arrive… Parfois, on a quelque peine à prendre les inclinaisons, ou celles-ci peuvent devenir très fastidieuses.
La perspective va nous permettre d’être plus rapides, et – peut-être – plus justes aussi.

Il faut imaginer que les inclinaisons correspondent, sont un petit bout de toutes des lignes de fuite, sauf les hauteurs de la chaise, donc les montant du dossier et les pieds, qui, eux, dans un monde théorique, sont strictement verticaux. En réalité, il peuvent être courbes, comme chez moi !

Ces lignes de fuite doivent rejoindre le (ou les) points de fuite.

Combien de points de fuite avons-nous ?
Comme nous voyons une arête au premier plan > le pied, et non une face > l’avant de l’assise et les deux pieds, nous sommes placés en perspective oblique. Nous avons donc deux points de fuite.

Encore une fois, si tu es perdu.e, reviens aux bases de la perspective soit grâce à tes cours si tu es élève avec moi, soit grâce au formulaire bleu ci-dessus !

Si nous sommes en perspective oblique, nous avons deux points de fuite.
– Ainsi, toutes les lignes gauche-droite de la chaise doivent se rejoindre au premier point de fuite. IMAGINAIRE ! Ne le place pas sur ta page, il est en dehors de celle-ci, lorsque l’on dessine un sujet réel.
– De même, toutes les lignes qui vont avant-arrière de la chaise doivent rejoindre le deuxième point de fuite. IMAGINAIRE aussi !

Quel est le premier et le deuxième point de fuite ?
Sur mon dessin, les lignes gauche-droite rejoignent le point de fuite de droite. Les autres le point de fuite de gauche.
Mais cela dépendra de l’orientation de ta chaise à toi !

Voici ce que cela donne en image : j’ai maintenant mon premier schéma – resté en haut de ma feuille – mis en perspective. J’ai placé les premiers éléments de ma chaise.

Premiers éléments d’une chaise mis en perspective

Ajout des détails en perspective

J’ai maintenant à ajouter les détails : les épaisseurs d’abord.
Parce que là, ma chaise est aussi mince qu’une feuille de papier !

Dessin des épaisseurs du piètement et du dossier

J’en profite, tout au long de mes ajouts, pour vérifier mon dessin de base. Souvent, les détails sont révélateurs ! Les corrections doivent cependant rester minime, sans remettre en cause l’intégralité du dessin. Sinon, c’est qu’il y a un problème quelque part…

Ensuite, les entretoises du piètement, et colonnes du dossier, ou traverses pour toi.
A cette étape, les nouveaux éléments doivent, eux aussi respecter la perspective ! Autrement dit, être de petites lignes de fuite, cohérentes avec les autres. Donc s’insérant entre les autres, selon un joli éventail, de chaque côté de ton dessin.

Dessin des entretoises et traverses en perspective

Je vérifie alors les courbures de ma chaise – tu sais, les hauteurs sensées être verticales ;-), et rectifie les épaisseurs en fonction. Ma chaise est particulièrement courbée ! Je dois y faire attention.

Ensuite, si j’ai de la place, que mon dessin n’est pas trop petit pour cela, j’ajouterai les gorges et cols des pieds. C’est-à-dire les détails des détails.

Dessin des gorges et cols de la chaise en perspective

Pour voir comment je fais concrètement, regarde la vidéo à partir de la minute 3’57.

Voici le résultat !

Résultat : dessin d’une chaise en perspective

Conclusion

Tu sais maintenant comment t’appuyer sur la perspective pour dessiner une chaise. J’ai réalisé une autre vidéo, dans laquelle je te montre la fin de ce dessin, à l’encre de Chine. Pour la découvrir, clique ci-dessous !

Par ailleurs, j’ai d’autres exemples de meubles, si tu veux aller plus loin encore dans la perspective. Je n’en ai pas écrit des articles, car vraiment, on s’appuie de la même façon sur la perspective, mais ces deux vidéos te donneront d’autres exemples à ajouter à ton bagage :

2 réflexions au sujet de « Comment dessiner une chaise en perspective ? »

  1. Je me suis mise au dessin récemment. Vos conseils sont précieux, votre voix agréable, votre calme rassurant. Merci de votre générosité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 15 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, archive, other.