Comment dessiner un artichaut ?

Aujourd’hui, j’ai une demi-heure pour dessiner. Je profite d’une éclaircie pour retourner au jardin !

Et si, toi aussi, tu te donnais des « dessin-défi », comme je les appelle ? Une demi-heure pour un dessin, en essayant de peaufiner au maximum ! Cela te permettrait de savoir ce que, réellement, en un temps donné, tu es capable de dessiner ?

Ce jour-là, je voulais dessiner aux crayons de couleur, mais la pluie ne m’en laissera pas le temps. Ce sera donc un dessin au crayon qui restera pour la postérité !

Ce n’est pas grave, le principe reste le même, pour saisir la force et l’élan de l’artichaut en une esquisse. En effet, la tige de l’artichaut est dure, autant que l’inflorescence en capitule (c’est-à-dire les futures fleurs, « boules » que l’on mange).

C’est celui-ci que je choisis !

Comment reproduire l’élan de l’artichaut ?

Pour traduire l’élan, essaie de tracer des lignes… élancées. C’est bête à dire, mais des lignes construites en segments rompent l’élan, et donnent une impression d’hésitation. Une chose élancée, ou quelqu’un qui s’élance ne peut pas hésiter.

Tu vois que je commence par la tige, car c’est elle qui donne le ton, ou l’élan, encore une fois.
Ensuite, j’ajoute la boule, et les feuilles. Ces dernières sortent de la tige de manière abrupte. Je les dessine donc, toujours, avec un seul trait de crayon.


Si tu coinces pour réaliser les contours de ton légume, tu as la possibilité de bénéficier de ma formation gratuite, que tu reçois en cadeau dans ta messagerie. Pour cela :

formation-gratuite-dessin-debutant
Dessin réalisé avec de l’encre d’oignon et du marc de café
Dis-moi qui tu es :
Aucune donnée enregistrée ne sera divulguée à des tiers.
PS : vérifie que tu aies reçu le premier email dans toutes tes sections de messagerie !


Pour que tu puisses voir concrètement comment je dessine, j’ai réalisé une vidéo, disponible juste ici :

Comment préciser son dessin de base rapidement ?

On l’a dit, on essaye d’être rapides. C’est pourquoi, dès que j’ai placé tous les éléments que je souhaitais dessiner – au nombre de deux ou trois, pour avoir des objectifs atteignables en dessin chronométré ! – je détaille quelques dents de feuilles.

Puis quelques « pétales » du bourgeon juste à côté.

Puis l’autre boule. Le tout avec, toujours, des traits francs, pour illustrer cette force brute de l’artichaut.

L’ajout des ombres

J’ajoute les stries de l’artichaut sur un côté de la tige, cela me donne à la fois les ombrages et détails de la tige.
Pour les pétales, je privilégie les hachures, car estomper signifie douceur. Des hachures franches et vives seront parfaites pour illustrer la force de l’artichaut !

Je n’oublie d’harmoniser mon dessin en prenant un peu de recul, et d’y ajouter un peu de contraste.

Conclusion

Voici mon dessin final ci-dessous. Il a plus de contraste, et n’hésite pas. Et toi, qu’as-tu envie de dessiner, en une demi-heure, dans ton jardin ?

formation-dessin-florence-adam-artichaut-végétal-kraft
dessin-en-voyage

PS : Si tu souhaites découvrir comment réaliser un artichaut à l’aquarelle, une fois que tu as fait ton croquis, je te propose de regarder la vidéo ci-dessous, d’Anna Renel :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The maximum upload file size: 15 Mo.
You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, archive, other.